Notre fille Daphné est non officiellement diagnostiquée mais à priori dyspraxique. A la sortie du CP, l’école nous avait conseillé de chercher une classe CLIS. Souhaitant la laisser en milieu ordinaire, nous avions eu vent de l’école du Blanc Mesnil comme une école aux méthodes plutôt anciennes mais qui font leurs preuves sur les enfants différents (dyslexiques, trouble de l’attention, dys, ….).Cela fait maintenant 4 ans 1/2 qu’elle y est scolarisée et qu’elle y est bien. Tous les ans elle progresse d’une classe même si les enseignements sont très adaptés. Elle a 12 ans et ne finit que son CM1 mais au moins elle n’est pas en échec scolaire du fait de pouvoir être deux classes en dessous. Le système sous contrat ne permet ce genre d’adaptation et même avec une AVS je ne pense pas qu’elle serait capable de suivre un cours de 5ème. Le problème est que les écoles hors contrat, qui font un travail si méritant auprès de ces enfants, ne sont absolument pas soutenues financièrement par l’Etat et qu’une classe très adaptée de 4, 5 élèves coûte très chère. Nous allons donc être dans l’obligation de trouver une autre solution pour notre fille du type ULIS, ce qui est vraiment dommage.

Caroline T. maman de Daphné, école du Blanc Mesnil (93).