Nous avons choisi de scolariser nos enfants dans le hors-contrat quand nous avons découvert qu’on pouvait avoir une véritable alternative à la pédagogie proposée par les établissements de l’Education nationale. Malgré les bonnes volontés de tous (des enseignantes, de nos enfants et la nôtre), nous étions confrontés à une vérité implacable : nos enfants lisaient et écrivaient mal. Ici nos enfants apprennent à lire avec une méthode syllabique, l’enseignement de la conjugaison et de la grammaire est classique, la méthode d’apprentissage des mathématiques est progressive, logique et permet à l’enfant de réfléchir. Nous avons aussi eu l’agréable surprise de voir que nos enfants pouvaient apprendre de beaux poèmes, lire de belles lectures (des grands auteurs classiques de la langue française), apprendre des leçons qui nous paraissaient difficiles (mythologie, histoire de France chronologique) avec un plaisir incroyable !

Ils ont retrouvé l’envie d’aller à l’école tout simplement, pas seulement pour retrouver les copains mais aussi l’institutrice. Ils ont également appris à chanter juste et nous en font partager la joie. Cependant nous affectons une part conséquente de notre budget familial à la scolarisation de nos enfants et les trajets quotidiens sont importants (80 km par jour). Malgré cela nous n’avons jamais regretté notre choix. Je compte sur la FPEEI pour nous aider à faire reconnaitre nos droits.

Bérangère B. Ecole des Sarments – Perpignan (66)