• contact@fpeei.fr
  • Appelez Nous: 06 81 86 78 50
  • 13, rue Edouard Lefebvre 78000 VERSAILLES

DÉFENDRE LES DROITS

En Savoir Plus

Fédération des Parents d’Elèves des Ecoles Indépendantes

OBTENIR LE FINANCEMENT

En Savoir Plus

Ce qu'ils pensent de la FPEEI

mars 2015 045
J’ai choisi le hors contrat pour mes enfants, mon aîné de 7 ans y est depuis deux ans. Malheureusement je ne peux pas y inscrire mon second enfant, porteur de trisomie 21. Cela nous engendrerait trop de frais pour embaucher une AVS que l’état ne prend pas en charge dans le hors-contrat.</p> <p>Il est depuis 3 ans en école sous-contrat, je viens de le retirer car son AVS est sans cesse en arrêt maladie et l’école me fait lourdement comprendre que mon fils est un poids pour eux. C’est un véritable parcours du combattant pour nous. Accepter la différence est encore tabou!!!!
Raphaëlle T. Ecole Sainte Philomène - Vannes (56):
sam
Convaincu par le bien fondé des écoles indépendantes, j’aimerais que mes deux filles, ayant toutes les deux une dyslexie génétique certifiée, soient inscrites dans un de ces établissements. Malheureusement, je n’ai pas pu les faire entrer à l’école hors contrat de ma commune, spécialisée pour les enfants dyslexiques, car mes finances ne me le permettent pas.</p> <p>Or leur école actuelle rencontre de vraies difficultés, car elle n’est pas du tout adaptée aux enfants dyslexiques. En effet, n’étant pas spécialisée ou accompagnée par des éducateurs spécialisés, elle n’utilise pas les méthodes adéquates pour aider un enfant porteur d’un handicap quel qu’il soit, comme par exemple la dyslexie.</p> <p>C’est pourquoi je souhaite soutenir la FPEEI, pour que tous les enfants puissent être égaux dans leurs apprentissages scolaires, et pour que chaque parent puisse choisir l’école la mieux adaptée à leurs enfants sans rencontrer de contraintes financières ou autres.<br /> Si un enfant a besoin d’être dans une école spécifique, il doit pouvoir y aller et être soutenu financièrement, afin de s’épanouir pleinement grâce un contexte favorable, auprès d’éducateurs spécialisés.
Tonny S. Ne peut pas mettre ses enfants dans le hors contrat pour manque de financement - (31):
DSC07599
J’ai choisi pour ma fille la pédagogie selon Maria Montessori, car elle donne un élan, un désir d’apprendre extraordinaire à l’enfant. L’enfant est placé dans une ambiance calme, au milieu d’un matériel spécifique scientifiquement étudié, et guidé doucement par une éducatrice respectueuse vers le réel dans et par lequel il s’épanouit. Il veut expérimenter/apprendre/contempler/partager, et ces désirs comblés le rendent bienveillant et équilibré. J’ai enfin trouvé tout cela à NLC 78 (Bailly). Cependant ma fille handicapée ne peut bénéficier d’une AVS à NLC comme dans les autres écoles ; le fait d’être dans le hors-contrat la pénalise. J’adhère volontiers à la FPEEI qui va me soutenir dans ces démarches. Il faut que les élèves des écoles hors contrat puissent bénéficier d’AVS comme les autres, sans discrimination.
Séverine M. Ecole Bilingue Montessori NLC 78 – Bailly (78):
DSC07599
J’ai choisi pour ma fille la pédagogie selon Maria Montessori, car elle donne un élan, un désir d’apprendre extraordinaire à l’enfant. L’enfant est placé dans une ambiance calme, au milieu d’un matériel spécifique scientifiquement étudié, et guidé doucement par une éducatrice respectueuse vers le réel dans et par lequel il s’épanouit. Il veut expérimenter/apprendre/contempler/partager, et ces désirs comblés le rendent bienveillant et équilibré. J’ai enfin trouvé tout cela à NLC 78 (Bailly). Cependant ma fille handicapée ne peut bénéficier d’une AVS à NLC comme dans les autres écoles ; le fait d’être dans le hors-contrat la pénalise. J’adhère volontiers à la FPEEI qui va me soutenir dans ces démarches. Il faut que les élèves des écoles hors contrat puissent bénéficier d’AVS comme les autres, sans discrimination.
Séverine M. Ecole Bilingue Montessori NLC 78 – Bailly (78):
DSC07599
J’ai choisi pour ma fille la pédagogie selon Maria Montessori, car elle donne un élan, un désir d’apprendre extraordinaire à l’enfant. L’enfant est placé dans une ambiance calme, au milieu d’un matériel spécifique scientifiquement étudié, et guidé doucement par une éducatrice respectueuse vers le réel dans et par lequel il s’épanouit. Il veut expérimenter/apprendre/contempler/partager, et ces désirs comblés le rendent bienveillant et équilibré. J’ai enfin trouvé tout cela à NLC 78 (Bailly). Cependant ma fille handicapée ne peut bénéficier d’une AVS à NLC comme dans les autres écoles ; le fait d’être dans le hors-contrat la pénalise. J’adhère volontiers à la FPEEI qui va me soutenir dans ces démarches. Il faut que les élèves des écoles hors contrat puissent bénéficier d’AVS comme les autres, sans discrimination.
Séverine M. Ecole Bilingue Montessori NLC 78 – Bailly (78):
Nous avons choisi de scolariser nos enfants dans le hors-contrat quand nous avons découvert qu’on pouvait avoir une véritable alternative à la pédagogie proposée par les établissements de l’Education nationale. Malgré les bonnes volontés de tous (des enseignantes, de nos enfants et la nôtre), nous étions confrontés à une vérité implacable : nos enfants lisaient et écrivaient mal. Ici nos enfants apprennent à lire avec une méthode syllabique, l’enseignement de la conjugaison et de la grammaire est classique, la méthode d’apprentissage des mathématiques est progressive, logique et permet à l’enfant de réfléchir. Nous avons aussi eu l’agréable surprise de voir que nos enfants pouvaient apprendre de beaux poèmes, lire de belles lectures (des grands auteurs classiques de la langue française), apprendre des leçons qui nous paraissaient difficiles (mythologie, histoire de France chronologique) avec un plaisir incroyable ! Ils ont retrouvé l’envie d’aller à l’école tout simplement, pas seulement pour retrouver les copains mais aussi l’institutrice. Ils ont également appris à chanter juste et nous en font partager la joie. Cependant nous affectons une part conséquente de notre budget familial à la scolarisation de nos enfants et les trajets quotidiens sont importants (80 km par jour). Malgré cela nous n’avons jamais regretté notre choix. Je compte sur la FPEEI pour nous aider à faire reconnaitre nos droits.
Bérangère B. Ecole des Sarments – Perpignan (66):

Ils soutiennent la FPEEI

FNEP_logo
CSE_logo
4462
Parents adhérents
68
Témoignages
La fédération en chiffres
886
Ecoles indépendantes
60000
Élèves